< Lilian Beidler


deutsch Lilian
Beidler /torstorse.htm">

Lilian
Beidler

español

tors-tors

Une installation de son avec des sèche-cheveux, des piédestals de béton, des roues à vélo, du bois, des bouteilles, de l'eau

Photos: Thomas Reichenbach, Lilian Beidler

Deux planches à bois rondes d'un diamètre d'environ 1.25 mètres sont accrochés sur deux roues à vélo. Sur les planches il y a plusieurs bouteilles remplies de différentes quantités d'eau. Sur un support à côté de chaque roue il y a un sèche-cheveux qui souffle vers les bouteilles: Comme ça il fait tourner la roue et en même temps fait tinter les bouteilles.
Les bouteilles sont accordées par des différentes quantités d'eau. La vitesse rotative des planches rondes varie en vertu de la force motrice des sèche-cheveux. De cette façon les patterns rythmiques et mélodiques se déphasent.

tors-tors
Film: Katja Krtschek, Enregistrement de son: Franz David Beidler

Le nombre des bouteilles ainsi que la distance entre eux et les quantités d'eau peuvent varier. Pour la version actuelle j'ai opté pour des paramètres compositeurs suivants: Sur les deux planches il y a le même nombre de bouteilles et la même distance entre eux: La structure rythmique est donc égale pour les deux roues. Les quantités d'eau respectivement les hauteurs du son en revanche diffèrent. Pour les hauteurs de son je me suis modelée sur l'espace de l'exposition puisqu'il y a des fréquence qui résonnent ou qui sont reflétées mieux que d'autres. Cet effet fait que souvent les sons paraissent de provenir d'un autre endroit que celui où il sont en fait produits.

© Lilian Beidler 2015